mercredi 29 février 2012

Une grande diversité de réseaux !

Comme pour la 1ère édition de l’exposition qui a eu lieu en décembre 2009, nous avons souhaité réunir une variété importante de réseaux d’atmosphère, à la finition léchée et aux ambiances évocatrices.

Une palette de la plupart des échelles, courantes ou plus rares :

1 réseau en Z (1/220e), la plus petite échelle commerciale

4 réseaux en N (1/160e), une échelle faite pour gagner de la place ou faire circuler de longs convois réalistes

13 réseaux en H0 (1/87e), l’échelle la plus répandue

1 réseau en S (1/64e), une échelle exotique d’origine américaine

12 réseaux en 0 (1/43,5e), une échelle qui donne de la présence au matériel et qui permet d’aller très loin dans le détail

3 réseaux au-delà du 0 (1/32e, 1/22,5e…), les échelles des trains de jardin et des locomotives à vapeur vive



Un équilibre entre la voie normale et les voies plus étroites :

18 réseaux en voie normale : c’est la voie standard de largeur 1,435 m utilisée dans la plupart des pays européens

4 réseaux en voie métrique : la voie réelle de 1 m était répandue jusqu’à la première moitié du XXe siècle dans tous les départements français pour les lignes d’intérêt secondaire

12 réseaux en voie étroite, et même très étroite (monorail) : voies réelles de 75, 60, 40 cm, c’est essentiellement le domaine des chemins de fer industriels ou privés.

Du plus petit (showbox de 80 x 60 cm) au plus grand (boucle de 10 x 5 m)

Le thème de plusieurs de ces réseaux sera en accord avec le lieu de l’exposition (la mine) ou représentera un site ou une ligne ferroviaire proche de la région de Saint-Etienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire